Search Icon

Enquête IDG : Préparez l’avenir de votre feuille de route SAP

Hari Candadai
3 minutes de lecture

Préparez l’avenir de votre feuille de route SAP

Une nouvelle étude publiée par IDG explore la manière dont les DSI accélèrent dans le domaine de l’innovation tout en tirant pleinement parti des investissements consacrés à SAP.

Les responsables informatiques subissent actuellement des pressions de toutes parts. En effet, les chefs d’entreprise souhaitent que la DSI continue d’innover pour bénéficier des avantages de technologies telles que le Big Data, l’intelligence artificielle ou l’Internet des objets. De leur côté, les services financiers visent un équilibre parfait entre une rentabilité optimale des investissements informatiques existants et la poursuite d’ambitieuses initiatives organisationnelles. Les titulaires de licences SAP doivent quant à eux faire face à des dépenses de support et de maintenance élevées malgré des budgets limités et sous la pression d’un éditeur qui insiste pour qu’ils migrent vers S/4HANA, une plateforme encore en pleine phase de maturation. Le tout, dans le contexte d’une pandémie planétaire ! La crise sanitaire a obligé les responsables informatiques à agir rapidement et, dans de nombreux cas, à s’écarter d’une feuille de route soigneusement tracée en mettant en place des espaces de télétravail et en prenant en charge des processus et des modèles métier totalement inédits.

Pour connaître l’impact que ces pressions exercent sur les titulaires de licences SAP, le cabinet IDG a enquêté dans dix pays, interrogeant des centaines de DSI représentant une douzaine de secteurs d’activité. Intitulée « Préparez l’avenir de votre feuille de route SAP » (Navigating the Future of SAP), cette étude tire cinq conclusions, soulignant le haut niveau de satisfaction des professionnels qui utilisent les systèmes SAPactuels, mais également leur frustration vis-à-vis du support assuré par l’éditeur et le rythme d’innovation qu’ils doivent suivre. Les principaux enseignements de cette enquête sont les suivants

  • 95 % des personnes interrogées estiment que leurs besoins métier sont majoritairement, voire intégralement, satisfaits par les systèmes SAP dont ils disposent aujourd’hui.

Les personnes interrogées sont titulaires de licences S/4HANA et SAP Business Suite/ECC ou de versions antérieures. 44 % des titulaires de licences SAP ECC 6.0 (dont la première version remonte à 2005) pensent que la version qu’ils utilisent répond parfaitement à leurs besoins métier. Au fil des années, la plupart de ces systèmes ont été dans une large mesure personnalisés afin de répondre aux besoins de leur entreprise. Par conséquent, nombre de ces utilisateurs ne souhaitent ni prendre le risquer d’abandonner un système stable ni procéder à une migration inutile et dont la valeur reste à démontrer.

  • 80 % des personnes interrogées affirment que la pandémie a accéléré les besoins d’innovation.

Pour 97 % des responsables informatiques interrogés par Forbes, la pandémie de COVID-19 a accéléré la transformation numérique. Des projets prévus de longue date ont ainsi dû être activés du jour au lendemain, tandis que la priorisation de budgets IT allégés pour financer les plateformes de télétravail, engager des ressources en cloud et gérer une demande fluctuante s’est avérée essentielle pour la survie de nombreuses entreprises. À présent, un grand nombre de responsables informatiques se demandent comment revoir les dépenses de support ou mise à niveau de leur système SAP en vue de dégager des fonds qu’ils pourront investir dans des innovations génératrices de valeur. Pour l’avenir, près de la moitié des personnes interrogées prévoient d’opter pour un ERP hors SAP au lieu d’entreprendre une migration inutile et de risquer de se retrouver pieds et poings liés à l’éditeur d’origine.

  • 85 % des personnes interrogées utilisent ou envisagent d’utiliser des services de support logiciels tiers afin d’optimiser leurs investissements SAP.

Face aux multiples défis liés aux dépenses et à l’innovation, les titulaires de licences SAP sont en quête d’alternatives. L’étude menée par IDG présente les principales raisons qui amènent les DSI à considérer que le support tiers représente la solution idéale pour accélérer l’innovation, réduire les dépenses, maximiser le retour sur investissement et financer la « nouvelle normalité ».

Si les avantages directs, par exemple la possibilité de réduire considérablement les dépenses de support, arrivent en tête des réponses, il ressort de cette étude que des avantages indirects comme le temps mis à la disposition des équipes pour se concentrer sur des initiatives stratégiques plutôt que sur des mises à niveau ou des tâches de maintenance, doivent également être pris en compte. Le cabinet Gartner valide cette stratégie en recommandant d’« envisager le support logiciels tiers comme une alternative au support assuré par les éditeurs d’origine dans le but de financer l’innovation ».
Par ailleurs, comment les responsables informatiques envisagent-ils d’aligner leur feuille de route SAP sur les besoins futurs de leur entreprise ? Pour découvrir les cinq enseignements tirés de cette l’enquête, ainsi que des informations approfondies et des recommandations, téléchargez l’étude réalisée par IDG.

Cliquez ici.

Préparez l’avenir de votre feuille de route SAP

Ce site Web a été développé selon des normes Web modernes qui ne sont pas entièrement prises en charge par votre navigateur. Veuillez envisager la mise à jour de votre navigateur.

Mettre à niveau maintenant