communiqués de presse

Oracle abandonne sa plus importante théorie de dommages-intérêts pour violation de droit d'auteur à l'encontre de Rimini Street

16/07/2015

  • Oracle abandonne sa théorie de dommages-intérêts pour violation de droits d'auteur à juste valeur marchande de 210 millions USD
  • Rimini Street soutient que la théorie de profits non réalisés primaire restante pour dommages-intérêts pour violation de droit d'auteur d'Oracle est sans mérite
  • Les experts de Rimini calculent que les dommages-intérêts d'Oracle, le cas échéant, s'élèvent à moins de 9 millions USD

LAS VEGAS--(BUSINESS WIRE)-- Rimini Street, Inc., prestataire indépendant numéro un de soutien logiciel d'entreprise pour les logiciels Business Suite et BusinessObjects de SAP AG (NYSE : SAP) et les logiciels Siebel, PeopleSoft, JD Edwards, E-Business Suite, Oracle Database, Hyperion et Oracle Retaild'Oracle Corporation (NYSE : ORCL), a fait aujourd'hui une déclaration concernant les demandes d'indemnisation formulées par Oracle dans Oracle USA, Inc., et al. v. Rimini Street, Inc. et al., Civil No. 2:10-cv-00106-LRH-PAL (Cour fédérale de district du Nevada).

Déclaration :

Oracle a subi un autre échec significatif dans sa lutte de dix ans contre la concurrence et dans les près de six ans de litige de la société à l'encontre du prestataire de soutien de logiciel indépendant numéro un mondial Rimini Street.

Dans un dépôt récent auprès du tribunal en réponse aux défis soulevés par Rimini Street, Oracle a abandonné sa plus importante théorie de dommages-intérêts pour violation de droit d'auteur pour ses produits logiciels de marque PeopleSoft, JD Edwards et Siebel sur la base d'une juste valeur marchande, mesurée par une approche de revenu ou de licence hypothétique, pour « rationaliser » les questions en litige.

Par conséquent, Oracle a abandonné les dommages-intérêts de 210 millions USD associés à sa théorie de juste valeur marchande. La théorie de dommages-intérêts pour violation de droit d'auteur primaire restante d'Oracle dans l'affaire concerne les profits non réalisés, alors que Rimini Street soutient que la théorie d'Oracle est sans mérite en l'absence totale de preuve de causalité.

Au procès, Rimini Street introduira un témoignage expert selon lequel les dommages-intérêts pour violation de droit d'auteur d'Oracle — si Oracle peut justifier les moindres dommages — sont inférieurs à 9 millions USD.

Si le tribunal, après d'éventuels recours, détermine que Rimini Street a enfreint les droits de propriété intellectuelle d'Oracle avec l'un quelconque de ses processus de soutien, Rimini Street est prête et disposée à en assumer la responsabilité totale et à compenser Oracle pour les dommages démontrés, et s'engage à corriger tout autre processus connexe conformément à l'orientation du tribunal.

Rimini Street est impatiente de se faire entendre devant le tribunal alors qu'elle s'efforce de parvenir à une conclusion avec Oracle. Entretemps, Rimini Street continue de fournir le soutien de la plus grande valeur et un service hautement réactif à ses clients, d'étendre ses capacités dans le monde, et se maintient au premier plan du marché de l'assistance des logiciels d'entreprise indépendants avec sa nouvelle classe innovante de services de soutien d'entreprise.

À propos de Rimini Street, Inc.

Rimini Street est le leader mondial en matière de prestation de services de soutien pour logiciels d’entreprise indépendants. Depuis 2005, la société redéfinit les services de soutien d'entreprise avec un programme primé novateur qui permet aux titulaires de licences Oracle et SAP d’économiser jusqu’à 90 % sur le total de leurs coûts de soutien. Les clients peuvent continuer à utiliser leurs versions logicielles actuelles, sans mise à jour ni migration nécessaires, pendant au moins 15 ans. Plus de 1000 organisations mondiales figurant au classement de Fortune 500, du marché intermédiaire et du secteur public représentant des industries très diverses ont sélectionné Rimini Street comme prestataire indépendant et fiable de services de soutien. Pour en savoir plus, veuillez consulter www.riministreet.com.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations prévisionnelles. Les termes, tels que « croire », « pouvoir », « estimer », « continuer », « anticiper », « avoir l'intention de », « prévoir », et autres expressions similaires ainsi que l'emploi du futur peuvent permettre d’identifier de telles déclarations prévisionnelles. Ces déclarations prévisionnelles sont soumises à des risques et à des incertitudes et sont basées sur diverses hypothèses. Si ces risques se matérialisaient ou si nos hypothèses s’avéraient incorrectes, les résultats réels pourraient varier sensiblement des résultats sous-entendus par les présentes déclarations prévisionnelles. Rimini Street ne s’engage aucunement à mettre à jour ses déclarations prévisionnelles ou informations, lesquelles ne valent qu’à la date du présent communiqué de presse.

Rimini Street et le logo Rimini Street sont des marques de commerce de Rimini Street, Inc. Tous les autres noms de produit et de société peuvent constituer des marques commerciales appartenant à leurs propriétaires respectifs. Copyright © 2015. Tous droits réservés.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.