Rimini Street annonce ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’exercice 2017

Chiffre d’affaires net trimestriel de 57,9 millions de dollars, en hausse de 24 % en glissement annuel
Chiffre d’affaires net de 212,6 millions de dollars pour l’ensemble de l’exercice, en hausse de 33 % en glissement annuel
Bénéfice brut de 61 % pour l’ensemble de l’exercice, en hausse par rapport aux 58 % de 2016
Résultat d’exploitation de 22 millions de dollars pour l’ensemble de l’exercice, en hausse de 58 % en glissement annuel
La Société comptait 1 566 clients actifs à la fin de l’exercice, soit une hausse de 28 % en glissement annuel

LAS VEGAS–(BUSINESS WIRE)– Rimini Street, Inc. (Nasdaq : RMNI), fournisseur mondial de produits et services liés aux logiciels d’entreprise, et le fournisseur numéro un de support tiers pour les produits logiciels Oracle et SAP, a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l’exercice complet clos le 31 décembre 2017.

« Le quatrième trimestre a été un nouveau trimestre record en termes de chiffre d’affaires et le 48e trimestre consécutif de croissance du chiffre d’affaires pour Rimini Street », a déclaré Seth A. Ravin, cofondateur et PDG de Rimini Street. « Au niveau mondial, nous continuons d’observer une demande croissante pour nos produits et services de support de logiciels d’entreprise. Nos offres actuelles couvrent un marché potentiel représentant plus de 30 milliards de dollars en dépenses annuelles consacrées aux services informatiques. Avec des dépenses mondiales annuelles dépassant les 160 milliards de dollars pour les logiciels et les services de maintenance, et compte tenu des dépenses supplémentaires liées aux services informatiques adjacents, Rimini Street entrevoit une opportunité considérable de croissance continue pour les années à venir. En tant que leader mondial du support et de la maintenance indépendants, nous sommes en bonne position pour poursuivre notre croissance grâce à des ventes et à des investissements marketing supplémentaires, ainsi qu’à l’expansion vers de nouveaux pays, produits et services. »

« Le chiffre d’affaires atteint au quatrième trimestre et pour l’ensemble de l’exercice 2017 a dépassé nos prévisions les plus optimistes, ceci s’expliquant par une demande mondiale croissante pour nos produits et services et par l’exécution opérationnelle des ventes et de la prestation de services », a confié pour sa part Tom Sabol, directeur financier de Rimini Street. « En plus de nous focaliser sur la croissance des revenus et l’expansion des bénéfices bruts, nous nous concentrons également sur différents objectifs, notamment la réduction de la dette totale, la réduction du coût du capital et l’amélioration des flux de trésorerie disponibles, car nous pensons que cela nous permettra d’investir davantage dans la croissance et d’atteindre à terme la rentabilité en vertu des PCGR. »

Développements récents concernant les litiges

Le 8 janvier 2018, la Cour d’appel des États-Unis a rendu une décision favorable en faveur de Rimini Street. La Cour d’appel a annulé certaines décisions rendues en faveur d’Oracle pendant et après l’affaire Oracle contre Rimini Street en 2015. Le Cour d’Appel a également annulé d’autres décisions, notamment l’ensemble des réclamations et jugements à l’encontre de M. Ravin, ainsi qu’une injonction qui avait déjà été suspendue par la juridiction d’appel. Rimini Street va chercher à obtenir un remboursement, dont le montant pourrait aller jusqu’à 50,3 millions de dollars, du paiement précédemment versé à Oracle suite au jugement. D’après les estimations actuelles de Rimini Street, Oracle pourrait rembourser environ 21 millions de dollars au deuxième trimestre de 2018, et la société s’attend à présent à ce que le reste du montant soit remboursé avant la fin 2018. Les montants remboursés à Rimini Street par Oracle seront utilisés pour rembourser sa dette impayée liée à sa facilité de crédit bancaire. Une fois que tous les recours auront été épuisés et après déduction de tous les frais de renvoi et d’appel, une partie du produit reçu devra être utilisée pour rembourser la compagnie d’assurance qui a payé une partie des frais de justice.

En ce qui concerne la réclamation que Rimini Street a déposée à l’encontre d’Oracle (Rimini Street contre Oracle), la Cour a autorisé Rimini Street à donner suite à sa plainte modifiée contre Oracle, demandant un jugement déclaratoire de non-violation des droits d’auteur, ainsi qu’à poursuivre sa plainte contre Oracle pour interférence intentionnelle dans les relations contractuelles et violation des lois sur les pratiques commerciales déloyales, en vigueur en Californie et au Nevada. L’affaire ne devrait pas être jugée avant 2020, au plus tôt.

Points financiers marquants du quatrième trimestre 2017

  • Le chiffre d’affaires net s’est élevé à 57,9 millions de dollars pour le trimestre, soit une hausse de 24 % comparé aux 46,7 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent.
  • Les recettes d’abonnement annualisées se sont chiffrées à 231,6 millions de dollars pour le trimestre, ce qui représente une hausse de 24 % par rapport aux 186,9 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent.
  • La société comptait 1 566 clients actifs au 31 décembre 2017, soit une hausse de 28 % par rapport au chiffre de 1 226 clients actifs au 31 décembre 2016.
  • Le pourcentage de bénéfice brut a été de 57 % pour le trimestre, par rapport à 59,4 % pour la même période de l’exercice précédent.
  • Le résultat d’exploitation s’est élevé à 4,3 millions de dollars pour le trimestre, par rapport à 37,9 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent. Ce bénéfice d’exploitation comprend des recouvrements de montants d’assurance s’élevant à 5,2 millions de dollars et 47,4 millions de dollars, respectivement liés aux litiges pour le quatrième trimestre de 2017 et de 2016. Le résultat d’exploitation hors PCGR a été de 5,6 millions de dollars pour le trimestre, comparativement à une perte d’exploitation hors PGCR de 3,3 millions de dollars à la même période l’an dernier.
  • La perte nette imputable aux détenteurs d’actions ordinaires s’est établie à 3,9 millions de dollars, soit une perte nette diluée de 0,07 dollars par action, sur la base du nombre moyen pondéré d’actions en circulation, s’élevant à 55 millions, par rapport au bénéfice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires de 14,1 millions de dollars. Soit un bénéfice dilué de 0,31 dollars par action, sur la base du nombre moyen pondéré d’actions en circulation s’élevant à 45,3 millions pour la même période de l’exercice précédent. La perte nette hors PCGR imputable aux détenteurs d’actions ordinaires, pour le trimestre s’est établie à 8,5 millions de dollars, comparativement à 15,4 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent.
  • Le BAIIA ajusté pour le trimestre a été positif à 6 millions de dollars, par rapport à un BAIIA ajusté négatif de 3,9 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent.

Points financiers marquants de l’exercice 2017

  • Le chiffre d’affaires net s’est élevé à 212,6 millions de dollars pour l’exercice complet 2017, en hausse de 33 % par rapport aux 160,2 millions de dollars de l’année 2016.
  • Le taux de rétention des revenus a été de 93 % pour la période de 12 mois se terminant le 31 décembre 2017.
  • Le pourcentage de bénéfice brut a augmenté, passant à 61 % pour l’ensemble de l’exercice 2017, comparé aux 58,1 % de 2016.
  • Le résultat d’exploitation a atteint 22 millions de dollars pour l’exercice 2017, comparativement à 13,9 millions de dollars pour l’exercice 2016 ; le bénéfice d’exploitation hors PCGR s’est lui établi à 29,8 millions de dollars pour l’ensemble de l’exercice 2017, contre une perte de 12 millions de dollars pour l’exercice 2016.
  • La perte nette imputable aux détenteurs d’actions ordinaires s’est établie à 53,3 millions de dollars, soit une perte nette diluée de 1,65 dollars par action, sur la base du nombre moyen pondéré d’actions en circulation s’élevant à 32,2 millions pour l’ensemble de l’exercice 2017, par rapport à la perte nette imputable aux actionnaires ordinaires de 22,9 millions de dollars. Soit une perte nette diluée de 0,95 dollars par action, sur la base du nombre moyen pondéré d’actions en circulation s’élevant à 24,3 millions pour l’ensemble de l’exercice 2016. La perte nette hors PCGR imputable aux détenteurs d’actions ordinaires s’est établie à 32,9 millions de dollars, comparativement à 35,1 millions de dollars pour l’ensemble de l’exercice 2016.
  • Le BAIIA ajusté pour l’ensemble de l’exercice 2017 a été positif à 32,1 millions de dollars, contre un BAIIA ajusté négatif de 12 millions de dollars pour l’ensemble de l’exercice 2016.Les rapprochements des mesures financières hors PCGR à leurs mesures financières PCGR plus directement comparables, établis dans ce communiqué de presse sont fournis dans les tableaux financiers inclus à la fin de ce communiqué de presse. Une explication de ces mesures et de la façon dont elles sont calculées est également fournie sous la rubrique « À propos des mesures financières hors PCGR et de certains indicateurs clés ».

Faits saillants de la Société pour le quatrième trimestre 2017

  • A achevé la fusion avec GP Investments Acquisition Corp., et a commencé à négocier en tant que société publique sur le Nasdaq sous le symbole « RMNI » le 11 octobre 2017.
  • A obtenu sept récompenses Golden Bridge Awards pour 2017, notamment le prix « IT Company of the Year », en plus de nombreux prix récompensant l’excellence de son service clients.
  • A été reconnue par les One Planet Best in Business and Professional Excellence Awards qui ont décerné trois prix à la Société, dont :  « Company of the Year » et  « Most Innovative Service of the Year »
  • A effectué des présentations lors de 16 événements destinés aux directeurs informatiques, aux informaticiens et aux responsables de l’approvisionnement dans le monde entier, notamment le Gartner IT Symposium à Orlando en Floride, au Brésil, au Japon, en Australie et en Espagne, ainsi que l’IDC CIO Summit en Malaisie.

Réalisations et faits marquants pour l’exercice complet 2017

  • A investi dans sa croissance et son expansion mondiale, avec notamment le lancement de la filiale française de la Société, Rimini Street SAS, accompagné de l’ouverture d’un nouveau bureau à Paris et l’ouverture du Siège latino-américain élargi de la Société, à São Paulo, au Brésil.
  • A élargi la couverture de sa plateforme technologique, offrant un soutien pour six nouveaux produits de base de données, notamment IBM DB2, Microsoft SQL Server, et la famille de produits de base de données Sybase de SAP.
  • A lancé la Rimini Street Advanced Database Security, une solution de sécurité de nouvelle génération qui identifie et intercepte les tentatives d’exploitation des vulnérabilités des bases de données avant que celles-ci n’atteignent leur cible.
  • A résolu un nombre record de cas, à savoir plus de 25 000 cas d’assistance dans 61 pays, et obtenu un score de satisfaction de la clientèle, de 4,8 sur 5 (où 5 signifie « excellent »).
  • A fourni plus de 20 000 mises à jour fiscales, légales et réglementaires aux clients du monde entier via une combinaison novatrice de technologie fiscale, légale et réglementaire en attente de brevet, de méthodologie éprouvée et de processus de développement certifiés ISO 9001.
  • A été reconnue comme « Top Workplace » par le Bay Area News Group pour la quatrième fois.
  • A été citée dans la liste des « Meilleures entreprises de logiciels de la région de la baie de San Francisco » par le San Francisco Business Times, pour la deuxième année consécutive.
  • A établi un partenariat avec 55 organisations caritatives à travers le monde par le biais de la Fondation Rimini Street, apportant des contributions financières, des dons en nature et de nombreuses heures de bénévolat des employés.

Prévisions de chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2018

La Société prévoit actuellement que son chiffre d’affaires pour le premier trimestre de l’année 2018 se situera entre 59 et 60 millions de dollars environ.

Prévisions de chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’exercice 2018

La Société prévoit actuellement que son chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’exercice 2018 se situera entre 250 et 270 millions de dollars environ.

Informations concernant le webcast et la conférence téléphonique

Rimini Street a tenu une conférence téléphonique et un webcast pour discuter des résultats du quatrième trimestre et de l’ensemble de l’exercice 2017 à 17 h, heure de l’Est / 14 h, heure du Pacifique le 15 mars 2018. Un webcast en direct de l’événement était disponible sur le site des Relations avec les investisseurs de Rimini Street, à l’adresse https://investors.riministreet.com/events-and-presentations/upcoming-and-past-events. Les participants ont pu  accéder à la conférence téléphonique en composant le (855) 213-3942 aux États-Unis et au Canada, et en saisissant le code 4385768. Une rediffusion du webcast est disponible pendant au moins 90 jours.

Utilisation des mesures comptables hors PCGR de la société

Ce communiqué de presse contient certaines « mesures financières hors PCGR ». Ces mesures financières hors PCGR ne sont pas fondées sur un ensemble complet de règles ou de principes comptables. Ces informations hors PCGR sont complémentaires, et ne sont pas censées représenter une mesure de la performance conformément aux divulgations requises par les principes comptables généralement reconnus, ou PCGR. Les mesures financières hors PCGR doivent être considérées en plus des informations financières déterminées conformément à PCGR, et non pas en tant que substitut ou supérieures à celles-ci. Un rapprochement des résultats PCGR aux résultats hors PCGR est inclu dans les tableaux financiers fournis dans ce communiqué de presse. Une description et une explication des mesures financières hors PCGR sont présentées sous la rubrique « À propos des mesures financières hors PCGR et de certains indicateurs clés ».

Company’s Use of Non-GAAP Financial Measures

This press release contains certain non-GAAP financial measures. Non-GAAP financial measures are not based on a comprehensive set of accounting rules or principles. This non-GAAP information supplements, and is not intended to represent a measure of performance in accordance with disclosures required by generally accepted accounting principles, or GAAP. Non-GAAP financial measures should be considered in addition to, not as a substitute for or superior to, financial measures determined in accordance with GAAP. A reconciliation of GAAP to non-GAAP results is included in the financial tables included in this press release. Presented under the heading About Non-GAAP Financial Measures and Certain Key Metrics is a description and explanation of our non-GAAP financial measures.

Contact Relations Investisseurs :

Dean Pohl

Rimini Street, Inc.

+1 925 523-7636 dpohl@riministreet.com
Contact Relations Presse :

Vikki Hansen

Rimini Street, Inc.