Search Icon

Rimini Street remporte trois contrats auprès du secteur public brésilien afin de soutenir ses systèmes logiciels d’entreprise Oracle et SAP

La société fournira des services de support à plusieurs agences en lien avec les divisions législatives, exécutives et judiciaires du gouvernement brésilien, dans le cadre de l’initiative gouvernementale visant à délivrer transparence, efficience, économies et optimisation des ressources publiques

LAS VEGAS et SÃO PAULO–(BUSINESS WIRE)– Rimini Street, Inc. (Nasdaq : RMNI), fournisseur mondial de produits et services logiciels d’entreprise, fournisseur de support tiers leader des produits logiciels Oracle et SAP, et partenaire Salesforce, a annoncé aujourd’hui avoir obtenu trois contrats distincts portant sur la fourniture d’un support de logiciels d’entreprise à plusieurs agences en lien avec les divisions législatives, exécutives et judiciaires du gouvernement brésilien, notamment la Chambre des députés, la Cour supérieure du travail, et APEX Brasil, une agence de services sociaux indépendante. Les procédures de passation de marchés publics du gouvernement brésilien ont été mises en place afin de veiller à ce que les organisations du secteur public travaillent aux côtés de fournisseurs de manière transparente et efficiente, et de façon à garantir les économies d’échelle ainsi que la meilleure optimisation des ressources publiques.

Rimini Street répond aux demandes du secteur public en matière d’optimisation des coûts

En 2019, le ministère de l’Économie, qui est responsable de la planification de l’intégralité du budget brésilien, a publié un mandat – Instructions normatives 01 et 02 – obligeant toutes les organisations du secteur public à évaluer attentivement leurs coûts informatiques en général, notamment les coûts des fournisseurs de services de support technique et de systèmes informatiques, afin de garantir le rapport coût-bénéfice le plus attractif. Ces réglementations ont été précédées par une décision de 2018 (Décision 2 569/2018) émise par le Tribunal de Contas da União (TCU), chargé de superviser et de veiller à ce que les entités publiques dépensent leurs fonds de manière judicieuse, et en faveur d’activités et d’éléments ayant été spécifiquement désignés pour ces fonds. Cette décision a fait apparaitre que certaines pratiques commerciales employées par les principaux fournisseurs informatiques pouvaient engendrer des pertes pour l’administration publique, et a ordonné aux institutions de rechercher des alternatives plus avantageuses susceptibles de favoriser la concurrence.

Le mandat prévoit également que l’administration publique fédérale brésilienne accorde la priorité à l’amélioration des services aux citoyens, en veillant à ce que les investissements effectués dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC) d’une valeur de 8 milliards R$ en faveur de ces services bénéficient aux besoins d’un public plus large. La technologie joue un rôle fondamental dans la relation entre le gouvernement et les citoyens, c’est pourquoi les ressources qui lui sont consacrées doivent être extrêmement bien gérées de manière transparente.

Avant le lancement de Rimini Street sur le marché du secteur public brésilien, aucune offre publique concernant un support pour les systèmes Oracle ou SAP n’avait été faite, car les seules options de support disponibles étaient offertes par les fournisseurs de logiciels d’origine et leurs partenaires. Aujourd’hui, Rimini Street figure sur la liste officielle des fournisseurs de support, en offrant une solution alternative susceptible de mieux répondre aux besoins des entités du secteur public brésilien via une proposition de valeur plus compétitive qui aide les organisations à maximiser leurs investissements logiciels, et qui fournit une expérience de support d’entreprise de niveau premium, laquelle n’est généralement pas proposée par le fournisseur d’origine.

Bien que le Brésil figure parmi les pays qui dépensent le plus en technologies, cette dépense ne se traduit généralement pas en capacité d’innovation : le Brésil arrive en 66e place dans l’Indice mondial de l’innovation sur 129 pays, d’après l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle. Et selon plusieurs cabinets d’analyse du secteur, de nombreuses organisations dépensent près de 90 % pour les opérations en cours ou pour « maintenir les lumières allumées », avec seulement 10 % restants pour encourager les initiatives d’innovation. Ce modèle de financement fait qu’il est de plus en plus difficile pour les directeurs technologiques de trouver des fonds supplémentaires pour les dépenses d’innovation critiques, qui aideraient leur entreprise à croître ainsi qu’à obtenir un avantage concurrentiel.

« Plus que jamais auparavant, le Brésil doit faire un énorme pas en avant en termes de compétitivité s’agissant de sa capacité à innover. L’optimisation des ressources informatiques, la réduction des dépenses informatiques inutiles et l’allocation de ces sommes en faveur d’investissement dans des priorités constituent des éléments fondamentaux permettant aux organisations publiques et privées de se frayer un chemin pendant la crise actuelle, et de se trouver renforcées à l’issue de cette pandémie mondiale », a déclaré Edenize Maron, directrice générale pour l’Amérique latine chez Rimini Street. « Ces contrats dans la sphère publique brésilienne nous permettront de délivrer au secteur gouvernemental les mêmes avantages en termes d’économies et d’efficience que Rimini Street propose à plus de 3 700 entreprises à travers le monde, dont plus de 100 organisations au Brésil. »

À propos de Rimini Street, Inc.

Rimini Street, Inc. (Nasdaq : RMNI) est un fournisseur mondial de services et produits logiciels d’entreprise, le premier prestataire de services de support tiers pour les produits logiciels Oracle et SAP, et un partenaire Salesforce. La Société propose des services d’excellence, ultra-réactifs et intégrés, de gestion d’applications et de support, qui permettent aux détenteurs de licences de logiciels d’entreprise de réaliser des économies substantielles, de libérer des ressources pour l’innovation, et d’obtenir de meilleurs résultats commerciaux. À ce jour, plus de 3 700 organisations du classement Fortune 500, du classement Fortune Global 100, du marché intermédiaire, du secteur public, ainsi que des organisations de nombreux autres secteurs, ont choisi Rimini Street comme fournisseur de confiance en matière de produits logiciels d’entreprise et de services. Pour en savoir plus, consultez le site http://www.riministreet.com, suivez @riministreet sur Twitter, et rejoignez Rimini Street sur Facebook et LinkedIn.

Déclarations prospectives

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué ne constituent pas des faits historiques, mais sont des déclarations prévisionnelles aux fins des dispositions de la règle refuge sous la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les déclarations prévisionnelles sont généralement accompagnées de mots, tels que « pourrait », « devrait », « projette », « envisage de », « prévoit de », « croit », « estime », « prédit », « potentiel », « semble », « cherche à », « continue de », « s’attend à », « perspectives », l’emploi du futur ou du conditionnel ou d’autres mots, phrases ou expressions similaires. Ces déclarations prévisionnelles incluent, sans toutefois s’y limiter, des déclarations concernant nos attentes relatives aux événements futurs, opportunités futures, expansions mondiales et autres initiatives de croissance, ainsi qu’à nos investissements dans de telles initiatives. Ces déclarations sont fondées sur diverses hypothèses et sur les attentes actuelles de la direction, et ne constituent ni des prédictions de la performance réelle ni des déclarations sur des faits historiques. Ces déclarations sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes concernant les activités de Rimini Street, et les résultats réels pourront être sensiblement différents. Ces risques et incertitudes comprennent, sans toutefois s’y limiter, la durée et les impacts opérationnels et financiers sur nos activités de la pandémie de COVID-19 ainsi que leurs conséquences financières, mais aussi les mesures prises par les autorités gouvernementales, les clients ou autres en réponse à la pandémie de COVID-19 ; tous événements catastrophiques qui perturberaient nos activités ou l’activité de nos clients actuels ou potentiels, les changements de l’environnement commercial dans lequel évolue Rimini Street, notamment l’inflation et les taux d’intérêt, ainsi que les conditions financières, économiques, réglementaires et politiques générales affectant le secteur dans lequel Rimini Street exerce ses activités ; les évolutions défavorables des litiges en cours ou dans les enquêtes gouvernementales ou tout nouveau litige ; notre nécessité de et notre capacité à obtenir un financement supplémentaire des actions ou de la dette dans des conditions avantageuses, et notre capacité à générer des flux de trésorerie des opérations afin d’aider à financer l’investissement accru dans nos initiatives de croissance ; la suffisance de notre trésorerie et équivalents de trésorerie afin de satisfaire nos besoins en liquidités ; les conditions et l’impact de nos actions privilégiées de série A à 13 % en circulation ; les changements au niveau des taxes, lois et réglementations ; l’activité en matière de tarification et de produits concurrentiels ; les difficultés de gestion de la rentabilité de la croissance ; l’adoption par les clients des produits et services que nous avons lancés récemment, notamment nos Application Management Services (AMS), Rimini Street Advanced Database Security, et les services associés aux produits Salesforce Sales Cloud et Service Cloud, parallèlement aux autres produits et services que nous prévoyons de lancer dans un avenir proche ; le départ d’un ou de plusieurs membres de l’équipe de direction de Rimini Street ; l’incertitude quant à la valeur à long terme des titres de participation de Rimini Street ; ainsi que les risques et incertitudes abordés dans la rubrique « Facteurs de risque » du rapport trimestriel de Rimini Street sur formulaire 10-Q, déposé le 5 novembre 2020 et, tels qu’actualisés de temps à autre, les rapports annuels futurs de Rimini Street sur formulaire 10-K, les rapports trimestriels sur formulaire 10-Q, les rapports de situation ponctuelle sur formulaire 8-K, ainsi que les autres documents déposés par Rimini Street auprès de la Commission des valeurs mobilières (Securities and Exchange Commission). En outre, ces déclarations prévisionnelles expriment les attentes, projets ou prévisions d’événements et de points de vue futurs de Rimini Street, à la date de ce communiqué. Rimini Street s’attend à ce que ses évaluations changent en réponse à des événements et à des développements ultérieurs. Cependant, même si Rimini Street décidait d’actualiser les présentes déclarations prévisionnelles à l’avenir, Rimini Street décline expressément toute obligation de le faire, sauf en cas d’obligation légale. Le lecteur est prié de ne pas considérer ces déclarations prévisionnelles comme représentant les évaluations de Rimini Street à une quelconque date postérieure à la date du présent communiqué.

© 2020 Rimini Street, Inc. Tous droits réservés. « Rimini Street » est une marque de commerce déposée, de Rimini Street, Inc. aux États-Unis et dans d’autres pays, et Rimini Street, le logo Rimini Street et les combinaisons de ces derniers, ainsi que les autres marques identifiées par le symbole TM sont des marques de commerce de Rimini Street, Inc. Toutes les autres marques de commerce demeurent la propriété de leurs propriétaires respectifs et, sauf indication contraire, Rimini Street ne revendique aucune affiliation, aucun cautionnement, ni aucune association avec tout titulaire de marque ou avec toutes autres sociétés, mentionnés dans les présentes.

Contact Relations Investisseurs :

Dean Pohl

Rimini Street, Inc.

+1 925 523-7636 dpohl@riministreet.com
Contact Relations Presse :

Michelle McGlocklin

Rimini Street, Inc.

Ce site Web a été développé selon des normes Web modernes qui ne sont pas entièrement prises en charge par votre navigateur. Veuillez envisager la mise à jour de votre navigateur.

Mettre à niveau maintenant